Ushiku

Ushiku Daibutsu, Ibaraki, Japon

Ushiku est une petite ville peu connu, à l’Est de Tokyo, dans la province d’Ibaraki

Son attrait principal est l’Ushiku Daibutsu, le plus grand Bouddha de bronze du monde, inauguré en 1993. (Présent dans le livre des records).

C’est une journée ou demi-journée à passer hors de Tokyo pour découvrir cette merveille, et tout ce qui l’accompagne.

 

S’y rendre :

Depuis Ueno (Tokyo) :
Train JR Joban jusqu’à Ushiku = 970yen (7euros10), 55 minutes environ
+ Sortie Est, bus numéro 1, jusqu’à Ushiku Daibutsu = 660 yens (4euros80), 30 minutes environ

Informations :

Ouverture : mars à septembre : 9h30 – 17h ; 17h30 (week end et jour fériés)
De décembre à février : 9h30 – 16h30
Prix :
– pour accéder à tout : jardin + visite de l’intérieur de la statue (musée, observatoire) + parc animalier / spectacle = 800yen (5euros80) adulte, 400yen (2.90) enfant
– Jardin + parc animalier uniquement : 500yen (3.70) adulte, 300yen (2.20) enfant
(décembre à mars, -100yen)

 

Notre journée :

Notre venue à Ibaraki était totalement inattendue.
C’est uniquement la mère de Dayshi mon copain de l’époque qui a donc vécu au Japon pendant longtemps et qui est japonaise qui nous avait dit qu’il fallait y aller tel jour, voir telles personnes.
On est donc partie à Ibaraki pour 2 jours, avec une nuit à passer chez cette famille. (Tonton et Tatie de sa mère, donc frère de la grand-mère, où on a également croisé un cousin, sa femme et son fils).

On pensait donc qu’il n’y aurait pas grand-chose d’exceptionnel, à cet endroit reculé de Tokyo et si peu connue.
On s’était bien trompé !
La première journée, on l’a passé à Akihabara, étant donné que c’était de là que notre train partait.
En fin d’après-midi, on est allé le prendre et c’est à 18h qu’on a retrouvé le frère de ma belle grand-mère à la gare. On est allé chez eux, on a beaucoup parlé, fait le rituel de l’invitation à boire le thé vert et manger le repas du soir.
On s’est amusé avec le petit-fils des grands-parents qui nous recevait, fait la rencontre du cousin de la mère de mon copain, sa femme…etc.

famille Ibaraki, Japon
Gauche à droite : Moi, Dayshi, petit de la femme du cousin de la mère de Dayshi, tatie de sa mère, femme du cousin, cousin (il manque le frère de la grand-mère de Dayshi)

C’était surtout les présentations, les moments où on améliore son japonais et qu’on découvre une nouvelle famille, celle de mon copain de l’époque qui m’accueillait encore chaleureusement. On a vu le salon de coiffure, on nous a raconté des anecdotes, et on a surtout retranscrit l’arbre généalogique de la famille de Dayshi du côté de sa mère japonaise, vu qu’à ce moment-là, c’était un peu flou dans notre tête ahah. (Et ça doit l’être pour vous également…pas facile de l’expliquer).

Le lendemain, visitons Ushiku :

On a quitté la maison le lendemain matin vers 10h, même si on s’était levé à 6h du matin. On est parti qu’avec la femme, en direction d’Ushiku. Déjà là, sur le chemin, on voyait l’Ushiku Daibutsu de loin : sans que l’on s’y attende, il y avait un grand bouddha qui sortait des montagnes et des arbres gigantesques. C’était vraiment impressionnant ! On aurait dit qu’il y avait un géant au loin. Rien que de passer près de lui, ça vaut le coup d’y aller ahah.

On n’est pas tout de suite allé le voir, on a d’abord passé la matinée à Ami Prenium Outlet.
C’est une sorte de petit village de magasins de marques, qui sont tous en soldes, avec des prix, réclames…etc Je ne sais pas si c’était cette période uniquement ou si c’est tout le temps des prix réduits à cet endroit. C’est joli, on ne se croirait pas au Japon, sauf quand on retrouve l’Ushiku Daibutsu dans le paysage.

Ushiku Daibutsu depuis Ami prenium outlet
Ushiku Daibutsu depuis Ami prenium outlet

Elle voulait donc acheter des cadeaux pour toute la famille de Dayshi, eux restés en France. Mais pour nous aussi !
Petite matinée magasins, restaurant chinois délicieux (rien à voir avec les restaurants chinois de France, même au niveau de la nourriture proposée).

On est finalement enfin partie en direction de ce grand bouddha qui nous impressionnait tant !

Découverte d’Ushiku Daibutsu :

P1370630

L’Ushiku Daibutsu est une statue qui représente le bouddha Amitābha.
C’est le plus grand bouddha en bronze du monde. Il fait 120 mètres de haut (dont 10 de socle et 10 de lotus).
On n’en entend vraiment très peu parler, contrairement à celui de Kamakura ou Nara qui à côté sont vraiment tout petits.
On devait aller à Kamakura et j’avais beaucoup entendu parler du bouddha, qu’elle surprise lorsqu’on a reçu le dépliant qui comparait les tailles avec différents grands monuments tels que la statue de la liberté…etc.
L’Ushiku Daibutsu est vraiment immense.C’est à voir absolument si vous allez à Tokyo.

comparatif de taille Ushiku Daibutsu, Ibaraki, Japon
Celui de Kamakura tout à droite

On paye donc l’entrée, avec je vous le souhaite, le parc animalier. Et là s’effectue la petite balade dans le parc autour de la statue, qui offre de beaux paysages et différents points de vue. Très sympa et fleuris, on le quitte finalement pour aller dans le Daibutsu. Là s’ensuit la visite d’un musée sur sa conception, très impressionnant, qui montre comment ont été assemblés les pièces…etc.

musée conception d'Ushiku Daibutsu, Ibaraki, Japon
Arrivé à la poitrine d’Ushiku, on a un point de vue sur le parc, et on peut même voir Tokyo et le Mont Fuji s’il fait beau (pas notre cas).
A la descente, on découvre les lieux pour prier, et de nombreuses statues du Bouddha, par milliers. La tante nous explique que ce sont des donations qui ont été faites par les gens.

à l'intérieur d'Ushiku Daibutsu, Ibaraki, Japon

Parc animalier :

Petite vidéo de nos aventures dans ce parc avec un petit passage à la fin de la salle des petites statues :

On arrive vers le parc animalier pile lorsqu’un spectacle avec un singe commence ! Très mignon, super doué, c’était sympathique.
Après, on continue notre chemin et on entre dans le parc animalier, où on va en premier donner à manger dans le parc des lapins et cochons d’indes pour 100yens (70 centimes).

parc des lapins, Ushiku Daibutsu, Ibaraki, Japon

Adorables ! Quand l’assiette de carotte est vide, on continue notre balade, et surprise, on rencontre par la suite énormément d’écureuils, des cochons, chèvres …etc. Mais c’est les écureuils qui ont capté toute notre attention. On achète pour 100 yen encore les petites graines à leur donner et le gant qu’il faut porter. C’était adorable ! Ils nous prennent la nourriture dans la main, on peut les caresser…etc. Ils vont même jusqu’à sauter sur nous pour attraper toutes les graines (ils comprennent vite que l’assiette est remplie et qu’on ne leur en donne qu’un par un). C’était vraiment sympa et drôle ! Ils montent sur les jambes de Dayshi qui est en short, et ça avait l’air de faire vraiment mal ahah. Voilà pourquoi on nous donne un gant. Faites attention, c’est des sauvages ! Mais c’est adorable !

On part finalement de cet endroit fabuleux, sans vraiment quitter l’Ushiku Daibutsu, qui nous suivra dans le paysage encore longtemps.

 

Les photos ne sont rien à côté de l’immensité de la statue. C’est vraiment à voir par soi-même, n’hésitez pas ça vaut le coup.
(il ne faisait pas beau, mes photos sont vraiment horrible!)

Laisser un commentaire