Purikura : Les photomatons japonais !

purikura, nous, Tokyo, Japon

Les purikura, ces photomatons japonais, sont très populaires et ont la particularité de pouvoir faire des photos que l’on modifie comme on veut, en écrivant dessus, en ajoutant des dessins, des motifs, du maquillage…etc (un peu comme snap chat maintenant finalement).
Ils agrandissent également les yeux, ce qui pour nous Occidentaux, nous rend un peu bizarres je trouve.
Ils sont très prisés au Japon, et nous permettent à nous touristes, de se baigner dans la culture « kawaii » (le mignon à l’extrême) du Japon en quelques secondes !
C’est donc une assez grande cabine, à la déco et l’ambiance « girly », « kawaii ». On en trouve absolument partout ; salles d’arcade particulièrement, mais également grandes surfaces, magasins, parcs d’attractions…etc.

photo de tomodachi.us
photo de tomodachi.us

Ça ne coûte pas cher du tout, 300-400yen (2-3euros), et on a plein de petites photos qu’on peut coller partout.
Quelque chose à faire pour immortaliser un bon moment ♥ C’est vraiment sympa !

Les premiers qu’on a faits, c’était avec Dayshi et moi, tous les deux, parce que c’était vraiment quelque chose que je souhaitais faire. (Tout ceux qui ont déjà regardé des mangas et dramas ont cette envie je pense :p).
Du coup la première fois ce n’était que tous les deux et on s’en est très bien sorti ! Même si tout est très rapide et le plus souvent qu’en Japonais (j’explique plus bas le déroulement).
Ensuite on en a fait évidemment avec Megumi et son amie. Deux Japonaises de nos âges, adorables avec qui ont été allez passer une journée à Yokohama. (Megumi est la fille d’une amie à la mère de mon copain).
Finalement, lorsqu’on a passé notre dernière journée avec le Tonton, la Tatie et la petite cousine de Dayshi, on a voulu s’arrêter sur le chemin du retour pour en prendre avec eux ♥
C’était bien drôle !

Déroulement :

faire des purikura, Japon
photo de tomodachi.us

On met les pièces (accepte que les pièces de 100 yens le plus souvent).
On entre dans la cabine, on pause ses affaires dans les casiers disposés à cet effet. Puis on se dépêche à choisir ses fonds ou cadre et les premiers réglages tels que le degré de maquillage, le teint, la luminosité…etc.
On prend enfin les poses pour les photos, différentes, parfois horizontales, puis verticales. Attention, il faut regarder au bon endroit :p, l’objectif et non pas l’écran/miroir.
Quand les photos sont terminées, on sélectionne celles qu’on souhaite garder et modifier par la suite (attention la première sélection, il faut sélectionner toutes les photos qu’on veut et non pas qu’une seule à modifier. Sinon vous n’allez avoir que celle-là. Comme l’erreur qu’avait faite la petite Cousine Ruka dans la précipitation).
Quand on a sélectionné toutes nos photos, on va dans la cabine d’à côté où elles vont s’afficher et c’est là qu’on s’amuse à dessiner et mettre tout ce qu’on veut dessus. Mais attention, tout est chronométré ! Assez stressant. Normalement il y a deux écrans je crois. Donc si vous êtes 4 ou deux vous pouvez vous diviser les photos ! (Vous pouvez entrer jusqu’à 8 je crois !)
Là il faut sélectionner un peu toutes les catégories pour découvrir il y a vraiment énormément de possibilité ! *-*C’est très stressant et rapide et on est souvent noyé dans tous ces choix d’ailleurs.
A la fin, on choisit sa disposition de photos, le nombre, etc. (ex : si on les veut toutes une fois mais en grand, ou toutes plusieurs fois mais plus petites…etc.)
Quand tout cela est fait, on attend que l’imprimante ait fait son travail et on récupère les photos à l’extérieur de la cabine.

Voici ceux qu’on a pu faire durant nos deux mois (juillet-août 2014), n’hésitez pas à me partager les vôtres ou vos expériences, je suis une fan de purikura ! :

 

2 thoughts on “Purikura : Les photomatons japonais !

  1. Coucou ! J’suis actuellement au Japon, j’voulais savoir si tu savais comment faire pour envoyer et recevoir les photos directement sur ton adresse mail stp ?
    Merci d’avance, j’suis une fan de ces purikura !!! 🙂
    Bisous

    1. Salut Akira ! 🙂
      C’est vrai que ça je ne l’ai pas fait (et du coup pas mentionné dans l’article), mais j’ai vu les gens faire et en faite ça dépend des purikura mais normalement c’est à la fin de la customisation, tu rentres ton adresse mail (japonaise), tu reçois ensuite les photos par mail sur ton portable. J’espère que c’est ça et que ça va marcher, n’hésite pas à me tenir au courant 🙂
      Profites bien au Japon !

Laisser un commentaire