Préparer son voyage au Japon

Préparer son voyage au Japon

Vous souhaitez partir au Japon par vous-même mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous vous sentez submergé par l’organisation à avoir, les choses à faire ?
Cet article va vous aider à franchir le pas et clarifier un peu les étapes et les choses à faire, mais aussi ne rien manquer et (presque) tout savoir sur un voyage au Japon.

Préparer un voyage demande un minimum d’organisation, et en voilà un exemple : (à adapter selon ses envies, son temps, sa façon de procéder etc.).

 

  • Choisir son mode de voyage et sa destination :

Pour moi l’étape principale, la plus importante, la plus longue mais aussi la meilleure à faire !

Carte du guide michelin
Carte du Guide Michelin des principales destinations touristiques pour voir à peu près ce qu’il y a. Ne pas trop faire attention au classement (couleurs etc), cela dépend des goûts.

Déjà, il faut voir suivant la période que l’on a et le budget. (N’oubliez pas d’aller jeter un coup d’œil à mon exemple de budget, 2 semaines pour 1200 euros).
Partir combien de temps : 2 semaines ? 3 ? un mois ? Encore plus ? Si vous voulez partir beaucoup plus de temps ou tout simplement réduire vos coûts de voyage, je partage d’autres idées pour partir longtemps et/ou pour faire des économies sur un prochain article.
Cela dépendra beaucoup de ça, mais également de la période :
Envie de voir les cerisiers en fleur ? L’automne ? La neige ? Les belles plages du Sud du Japon l’été ?

Après, d’autres questions à se poser sont sur la destination. Qu’est-ce qu’on a envie de voir ? Parfois ça sera en adéquation avec le mois de visite (ex : Hivers à Sapporo pour le festival de sculpture sur glace, été dans les belles îles d’Okinawa…etc). Mais tout cela est une décision vraiment personnelle.
Il faut se renseigner sur la destination et ce qu’il y a à voir et ce que VOUS souhaitez voir.

Une grande décision à prendre également est si vous souhaitez voir plusieurs coins du Japon en un séjour, ou vous focaliser sur un. Par exemple pour ma part, sachant que je retournerai plusieurs fois au Japon (je l’espère) et que le prix du transport au Japon est conséquent, je préfère faire région par région et bien en profiter (et ainsi garder un plus petit budget). A contrario, j’ai déjà rencontré des personnes qui faisaient par exemple presque tout le Japon en 2-3 semaines, en partant du Nord au Sud.
La plupart des choix se font sur Tokyo, Kyoto et Osaka (le Kansai). Dans ce cas peut être un voyage avec une semaine à l’un et une semaine et l’autre ? A vous de voir. J’ai personnellement fait l’un et l’autre séparément et je pense que c’est le mieux pour bien en profiter.

Les destinations à choisir sont vraiment difficiles parce qu’il y a de nombreux endroits magnifiques à voir dans tout le Japon.
Ce qui va vraiment vous faciliter la tâche, dans la planification ou sur place va être les guides lonely planet (que j’aime particulièrement), mais aussi tout autre guide de voyage. Pensez tout de même à faire des recherches sur internet à côté parce qu’il n’y a pas toujours tout tout.

Donc selon moi il faut être un minimum renseigné sur la destination afin de faire des choix.

 

  • Préparer en conséquence du choix principal :

Vous décidez de faire le tour du Japon en quelque temps, se renseigner sur le Japan rail pass et le temps que vous passerez dans chaque ville ou coin où vous vous arrêterez. Attention il faut voir si le Japan Rail Pass est rentable : carte qui permet aux touristes d’avoir les trains illimités sur une période donnée suivant le forfait choisi.
Sinon regardez bien et renseignez vous pour la location de voiture avant de faire ce choix.
Que visiter ?
Et les hébergements sur chaque lieu :
Pour ce dernier, Booking.com est un site que j’aime bien et assez pratique ! Mais il en existe plein d’autres tel que Airbnb qui permet de trouver des hébergements vraiment pas cher parfois.
Vous pouvez prendre le billet d’avion avant tout ça ou après (comme dans cet article), car si vous utilisez Booking, le plus souvent on peut réserver et annuler à tout moment sans frais. Autant chercher les promos à l’avance et vous adapterez ensuite avec les dates de l’avion. Sinon pour le Japan Rail pass, vous avez encore le temps.

Par contre, site « unique » dont tout voyageur au Japon se sert pour le transport est : « Hyperdia ».
Petit trésor pour la conception de votre voyage, il va vous calculer tous les itinéraires, le temps, le coût en fonction de votre demande de départ et d’arrivée. C’est un site indispensable pour moi, cela permet de calculer un budget (on peut chercher le moins cher etc), un temps (pouvoir se préparer et savoir quel train/métro/bus prendre à quel moment pour arriver à l’heure qu’on souhaite. Et pleins d’autres avantages évidemment.
Autre site pratique mais cette fois uniquement pour Kyoto : « Arukamachi »
Ce site est très utile, particulièrement pour les bus de Kyoto, qui ne seront pas toujours (voire pas du tout) présent dans Hyperdia.

 

  • Billet d’avion :

Une fois que vous avez préparé votre itinéraire (voir avant, mais je ne conseille pas si vous souhaitez prendre par exemple votre vol à l’aller depuis Tokyo et le retour depuis Kyoto : il est préférable d’avoir prévu, au moins dans les grandes lignes, ce que vous allez faire) vous pouvez prendre votre billet d’avion.
Dans ce cas-là, je conseille de s’y prendre à l’avance, au moins 6-7 mois avant. (Du coup c’est mieux de commencer à préparer son itinéraire en gros un an avant ou moins mais avant les 6-7 mois, mais ce n’est que mon avis. Mais il faut savoir ce que vous allez faire et en combien de temps).

Passez d’abord par des comparateurs de vols, qui vont vous calculer les vols les moins chers suivant les compagnies. Lorsque vous avez vu quelle compagnie fait le plus bas prix, allez directement réserver sur son site internet. (Du moins moi je préfère, c’est toujours plus sûr que de passer par un comparateur de vol, sinon se renseigner sur sa fiabilité etc).
N’oubliez pas, de nombreuses compagnies font des offres, regardez aussi s’il n’y en a pas pour votre destination et dates (c’est comme ça que j’ai pu avoir nos billets aller-retour pour 558 euros avec Air France, de Bordeaux à Osaka !).
Pour cela, Skyscanner est bien pratique car il a cette super page (bien mise à jour, en temps réel), de toutes les offres actuelles des compagnies aérienne.

 

  • Choses importantes à s’occuper :

  1. Visa ? Heureusement pas besoin pour un séjour de moins de 90 jours au Japon, sinon si vous souhaitez travailler ou quoi, pensez à bien vous renseigner, sur l’ambassade du Japon par exemple.
  2. Renouvelez votre passeport ou le créer bien évidemment.
  3. Regardez ce que votre carte bleue vous permet de faire au Japon (assurance, retirer l’argent), éventuellement s’adapter et voir avec sa banque.
  4. Réfléchir si vous souhaitez prendre une assurance voyage. (Mais la plupart du temps la carte bleue suffit).
  5. Allez peut-être voir votre opérateur de portable pour savoir comment ça se passe, ce qu’il faut verrouiller pour ne pas avoir des frais supplémentaires là-bas etc.
  6. Renseignez-vous donc comment avoir la Wifi : ce site récapitule bien les différents moyens ; vous pouvez avoir une petite carte gratuite pour 15 jours, vous connectez gratuitement à certains endroits ou encore payer une pocket wifi etc.
  7. Se renseigner sur votre compagnie aérienne : bagages autorisés, comment ça se passe pour les billets électroniques etc.
  8. Voir également comment ça se passe pour ceux qui ont des traitements, médicaments, pilule etc.
  9. Évidemment si vous voyagez avec vos animaux aussi, voir toutes les informations ici.
  • Changer de monnaie :

Le Yen est la monnaie du Japon et il faudra bien la changer à un moment ou à un autre.
Évidemment, vous allez plus ou moins perdre de l’argent, et c’est pour cela qu’il faut faire attention. Évitez les aéroports déjà.
Sinon, on entends beaucoup parler de l’échange de devises en bureau de change sur Internet qui est très bien et qui fait perdre le moins d’argent. J’utilise toujours Travelex car il permet de retirer le change dans de nombreuses autres villes françaises que Paris, ils sont vraiment super, professionnels et sérieux. Sinon il y a aussi Ccopera et National change d’assez réputés. Pour en savoir plus, regardez l’article de Kanpai qui explique les avantages de ce système.

Il est préférable de partir avec une somme de yen évidemment, et d’après retirer sur place (sauf si vous voulez vraiment tout changer avec ce système qui fait le moins perdre, comme j’ai presque fait).
Quand vous retirez au Japon à des bornes, il vaut mieux retirer une grosse somme d’un coup afin de ne pas avoir à le faire souvent (et de moins payer le change). A savoir qu’au Japon ils prennent très peu la carte bancaire (dans les restaurants, magasins etc.) ! Il faut toujours du liquide mais ne vous inquiétez pas, il n’y a normalement pas de voleur.

 

  • Se renseigner :

Se renseigner sur d’autres aspects et choses qui dépendent surtout de choix personnel, qui n’influenceront pas plus que ça le voyage, quelques exemples :

  1. Peut-être que vous l’avez déjà fait lors de la planification de vos destinations et visites mais si vous ne l’avez pas fait, n’oubliez pas de noter (si vous n’avez pas de guide) les horaires d’ouverture et fermetures de ce que vous voulez voir, si vous avez des réservations à faire pour vos visites.
  2. Les trajets également, les prix
  3. Si vous souhaitez la carte Suica, la carte pasmo au Japon, plus pratique pour le transport (permet de mettre de l’argent dedans et simplement valider, sans passer par les bornes et payer un ticket à chaque fois mais qui ne fait pas de réduction particulière).
  4. Ne pas oublier de se renseigner également sur les casiers/consignes pour déposer les valises suivant où vous vous arrêtez avec si vous ne pouvez pas les déposer à l’hôtel.
  5. Assez important aussi, renseignez-vous sur les fêtes, les périodes scolaires ou jours fériés afin d’éviter certaines visites où il y aura de l’affluence pendant ces périodes, ou pour assister à certains.
  6. Se renseigner également sur la culture, afin de ne pas trop faire le mauvais touriste ou de ne pas être mal surpris.
  7. N’oubliez pas de bien regarder les choses non acceptés dans l’avion, en soute comme en cabine surtout.

 

  • Faire sa liste de choses à emporter suivant son voyage :

Évidemment, il va y avoir de nouvelles choses à acheter selon ce que vous voulez faire, ou à apporter :
– Par exemple si vous souhaitez faire de la randonnée, gravir le Mont-Fuji, il faut des équipements particuliers. (voir la liste dans cet article)
– Ou plus important comme l’adaptateur de chargeur (100 volts) car ils n’ont pas les mêmes prises que nous. Attention à ne pas se tromper (il n’y a bien souvent que  2 troues, et non pas le troisième de protection) :

adaptateur qu'il vous faut pour le Japon
adaptateur qu’il vous faut pour le Japon

Sinon ne vous inquiétez pas, presque tout se trouve au Japon et c’est souvent même moins cher !

Le plus important ça va donc être vos affaires en France :
Les médicaments : attention renseignez-vous si vous pouvez bien les amener (qu’ils ne contiennent pas de substance illicite etc).
Dictionnaire Japonais ou guide de conversation de Lonely Planet (qui m’a beaucoup aidé) => pour moi ce guide est indispensable les Japonais parlent très très peu l’anglais et tout autre langue étrangère, même les jeunes, et ce guide, en plus des bases grammaticales, propose des phrases toutes faites pour de nombreuses situations.

 

  • Avant de partir :

– Regardez la météo et préparez votre valise en fonction (vêtements etc).
Imprimez si vous ne l’avez pas en livre quelques cartes ou toutes vos cartes (comme je fais souvent), même si vous pouvez passer à un office de tourisme là-bas à votre arrivée. Marquez quelques informations importantes à retenir.
– Arrivez bien 2-3h avant l’heure de décollage de votre vol.
– Vérifiez bien que vous avez tous vos papiers surtout : passeport, carte d’identité, carte étudiant (amenez la votre si vous n’avez pas l’internationale, les japonais ne sont pas regardant là-dessus normalement, à un musée d’Iidabashi ils nous ont fait le prix étudiant même si on n’avait pas de carte). Pensez à faire des photocopies, vous les envoyer par mail ou les avoirs dans votre valise au cas où. Yen, portable, adresse et coordonnées des hôtels (éventuellement preuves des réservations)
– Prenez l’adresse des proches pour ceux qui veulent envoyer des cartes postales ou quoi 🙂 .

Imprimez votre billet d’avion

 

La plus grosse étape et la plus longue est donc selon moi, de choisir sa destination et ses visites. C’est autour de ça que toute l’organisation de votre voyage va se faire. Où s’arrêter, que voir, ou aller, par où passer, combien de temps cela prendra etc.

Je ne sais pas si j’ai été assez claire dans cet article mais j’espère avoir rendu l’organisation plus simples. N’hésitez pas à prendre des notes, moi j’écris toujours énormément. (Par exemple j’ai des notes de chaque journée prévue. Avec marqué le transport, le coût total, les minutes à marcher, les choses à voir et dans quel ordre afin de ne pas perdre de temps. Mais c’est parce que je prévois vraiment tout tout à la lettre et évidemment ce n’est jamais vraiment respecté). Mais ça permet d’avoir une vue d’ensemble de ce qu’il faut voir à un endroit et de ne rien louper. Les choix se feront tout de même le plus souvent sur place, (même si il faut les connaitre !)
Certaines personnes voyagent au feeling et c’est aussi pas plus mal.  Les seules fois où j’ai essayé ça ne m’a pas vraiment réussi (première journée à Chichibu) par exemple.

Dans tous les cas, soyez en règle ! C’est le plus important. Après si vous oubliez quelque chose, vous pourrez sûrement l’acheter au Japon et pour le reste si vous êtes perdus ou quoi, demandez ! Tout le monde aide toujours avec plaisir :D. (Très souvent on demandait toujours à quelqu’un pour être sûr et les gens sont vraiment gentils, n’hésitez pas si vous avez des doutes !).

 

Voilà je pense que c’est assez complet, n’hésitez pas à me dire s’il manque quelque chose, ou si vous avez d’autres questions 🙂

Enjoy your trip ! ~
Maintenant, bon voyage ! 😀

2 thoughts on “Préparer son voyage au Japon

  1. Merci pour ton article !
    Pour avoir internet il y a maintenant des cartes SIM prépayés en distributeur avec internet si on a un téléphoné désimlocké donc ça peut être sympa 🙂
    Et sinon oui vaut mieux s’y prendre à l’avance pour un adaptateur c’est plus simple que de chercher dans le grand yodobashi camera de tokyo ahaha

    1. Coucou Tsubasa !
      Merci à toi pour l’info, c’est vrai que c’est bien pratique ça ! 🙂
      Oui le yodobashi camera c’est vraiment en dernier recours haha ! Il vaut mieux partir équipé comme ça pas de problème ! :p

Laisser un commentaire