Nara Dreamland

entrée du Nara Dreamland, Nara, Japon

Non nous ne sommes pas allez dans un parc d’attractions comme tous les autres. Celui-ci est bien particulier car il a été abandonné en 2006 pour manque de bénéfice et laissé sur place comme tel. La nature a petit à petit repris ses droits et depuis, il est le repère des curieux, touristes ou photographe.

Il faut savoir que l’entrée au Nara Dreamland est strictement interdite et qu’on encourt des risques en décidant d’y aller. Vous êtes responsable de votre décision et de ses conséquences. Certains parlent d’un garde qui surveillerait le parc jour comme nuit avec grosse amende et possibilité de se faire expulser ou bannir du Japon. Rumeur ou réalité, à vous de voir mais il faut en être conscient.
De plus les lieux sont vétustes, il en convient donc de faire attention, un accident est vite arrivé et personne ne viendra vous chercher ici. Parfois le bois est détruit ou enfoncé vraiment, il faut faire attention où on met les pieds.

Pour notre part ça s’est très bien passé malgré quelques frayeurs. Pas de garde en vue, on pense qu’il n’y en a pas/plus mais on ne sait jamais !

Petite histoire du Nara dreamland :

château du Nara Dreamland, Nara, Japon

Pour l’histoire du Nara dreamland, c’est un parc créé en 1991, fermé en 2006 car il ne recevait plus assez de visiteurs, sûrement dû à la création de l’Universal studio à Osaka en 2001 et de sa copie pâle du Disney qui avait inspiré le fondateur du parc (château rose de princesse au milieu, mascotte etc).
Quoi qu’il en soit, dès l’ouverture de l’Universal studio à Osaka, le parc a connu des difficultés, n’ouvrant plus que le week-end, les vacances, mais n’arrivant tout de même pas à joindre les deux bouts, il a fermé le 31 août 2006 en laissant absolument tout comme tel : on retrouve les chaises, poubelles, ordinateurs, les salles de stockages, les décorations de Noël dans les cartons, la vaisselle, les jeux des salles d’arcade etc.

Certains bâtiments ont vieilli mieux que d’autres, certains paraissent neuf mais dans tous les cas, la nature a pris le dessus et la visite du Nara dreamland est très intéressante car on a l’impression que le parc n’a pas bougé, encore vivant, mais qu’il est bel et bien mort et abandonné… Un peu comme après un passage de zombie à la Walking Dead :p Malheureusement, on ressent aussi le passage des Hommes après la fermeture car au fil du temps, nombreuses choses ont été saccagés et tagués mais je pense tout de même que ça aurait pu être pire !

Notre expérience :

depuis le sommet d'Aska, attraction du Nara dreamland, Nara, Japon

J’ai pris la décision de découvrir le Nara dreamland aussitôt que j’ai appris son existence sur internet. Pourtant, j’hésitais en même temps à ce moment-là car les commentaires des internautes étaient vraiment affolants, particulièrement sur les risques encourus, le garde, la peine etc. Là où dreamland est évoqué, l’interdit est rappelé et vraiment c’est le plus stressant je trouve ! Ça m’avait fait stresser même avant de partir au Japon.
J’avais donc pris la décision d’y aller que si je le sentais sur le moment et de passer voir que rapidement.

Quelques jours avant notre venue à Nara, nous étions allés à Kobe où on s’était aventuré dans la montée du Mont Maya, surtout à la recherche du Maya l’hôtel ! Un autre lieu urbex connu que j’avais vraiment envie de découvrir, notamment pour sa chambre verte.  Voir les photos sur ce surperbe site.
Malheureusement nous avons abandonné par manque de force, d’informations et de temps.
La déception de cet échec m’avait pour ma part encore plus donné envie de ne pas renoncer au Nara Dreamland !

Trajet :  25 minutes à pied de la gare JR de Nara !

Pour rejoindre la gare de Nara :

Nara trajet

Depuis Kyoto : la gare, voir sur Hyperdia pour d’autres directions
ligne JR « Yamatoji Rapid Service » 620yens
Kintetsu line 710yens > environ 1heure

Depuis Osaka :
Il faut se rendre à Shin-imamiya ou Tennoji (moins cher de Tennoji normalement)
JR Yamatoji Line Local 470yens > 45 minutes

On est donc arrivé à Nara et là tout s’est vraiment ultra bien passé je le referai sans hésiter ! Déjà il faut marcher pendant 25 minutes en sortant de la gare et je n’avais qu’une petite carte de google map et celle-ci pour nous orienter :

Nara plan

De plus, étant donné que l’endroit est interdit, impossible de demander à quelqu’un de nous orienter !
On a trouvé de suite, même si la marche était assez longue et peu rassurante : On sort de la gare, sortie pour le parc Nara sauf qu’on va tout à gauche et qu’on doit marcher tout droit.
Après on se retrouve vraiment dans des petites rues de village de campagne. Enfin il y a très peu de monde et on comprend clairement qu’ils doivent tous se dire « mais que font-ils là ces touristes ? »
C’est tout de même sympathique, surtout quand on tombe sur une boulangerie japonaise qui fait de super trucs à manger ♥
On continue à marcher pendant un assez bon bout de temps, jusqu’à ce qu’on demande confirmation à une dame pour savoir où on se trouve sur la carte. Évidemment la carte est très grossière, impossible pour elle de nous dire où nous sommes alors elle nous demande où on veut aller D:…Mais heureusement à côté du Nara dreamland se trouve un centre sportif et il suffit donc de demander cet endroit pour qu’on sache à peu près vers où il faut aller. (Ce qu’on a fait).
On était donc bien dans la bonne direction ! Au bout d’un moment il y a des panneaux près d’un petit pont je crois qui nous confirme aussi qu’on est pile sur la route à suivre pour aller vers le Nara dreamland. Là quand vous y êtes presque, il y a une assez grande montée où de grandes barrières de barbelé vont apparaitre au bout d’un moment sur la gauche … on s’y approche !

Entrer dans le parc :

Là encore tout le monde parle de l’entrée difficile, à marcher dans la forêt au milieu des insectes etc. Rien de cela pour nous, nous sommes arrivés à un petit portail rouillé où les barreaux du haut étaient pliés, et on a décidé de l’escalader, surtout qu’il n’est pas haut du tout ! (Sinon plus loin à gauche il y aura le parking du parc avec l’entrée là aussi accessible, on l’a emprunté pour le retour). Mais si vous ne voulez pas vous perdre, celle-là est la meilleure, à condition qu’il n’y ait personne !

La route est très passagère et le chemin après le portail est à découvert. On a eu de la chance, pile quand on a escaladé, plus personne n’est passé !

Arrivée au Nara dreamland
Arrivée au Nara dreamland

Dans le parc :

On est donc descendu assez rapidement pour ne pas se faire voir des voitures d’en haut, et on est arrivé sur une place qui faisait un peu flipper là car en effet il y a une voiture garée en plein milieu… Peut-être pour dissuader les gens ? J’avais lu avant de venir au dreamland que certains groupes de personnes étaient repartis dès qu’ils avaient vu la voiture, de peur qu’elle soit au garde. (Quel dommage !).
On a eu de la chance, on a vite remarqué qu’elle était taguée avec vitre cassée…pas de risque donc !
Mais bon pas de quoi être rassuré, car il y en a une autre près de maisons qui semble être en bon état juste à gauche…on passe donc rapidement ce coin pas très rassurant ! (On remarquera au retour que non tout est bien abandonné).

On contourne et on arrive donc enfin à la fameuse entrée du Nara Dreamland avec à sa gauche, une maison en bois d’un bleu pétant ! Impressionnant que la couleur soit restée aussi belle ! Dayshi veut vite rentrer dedans et je le suis, pas très rassurée. On est toujours en mode ninja, à chuchoter et à faire très attention.

les bureaux à côté de l'entrée du Nara dreamland, Nara, Japon
maison à gauche de l’entrée du dreamland

A l’intérieur c’est très impressionnant, tout est là : les clés, les bureaux avec leurs ordinateurs etc. On a vraiment l’impression que le parc est toujours en vie….enfin presque.
On continue, en refusant de monter à l’étage qui parait déconseillé, puis on a encore à faire dans le parc !

Les bureaux qui sont dans la maison bleue
Les bureaux qui sont dans la maison bleue

On décide de monter  pour voir une autre « maison » (qui était en fait la gare du dreamland), juste en face du parc qui permet d’avoir une vue de l’entrée :

gare du Nara dreamland, Nara, Japon
ancienne gare du parc

On contourne rapidement et on entre enfin par l’entrée du Nara dreamland ! On ne traine pas dans ce coin, surtout qu’il y a en plein milieu de l’allée une vieille moto qui a l’air en super bon état ! Dayshi pense direct que c’est celle du garde, mais au final on remarque qu’elle est aussi abandonnée, comme le reste ! 😮

l'entrée, qui s'annonce bien ;)
l’entrée, qui s’annonce bien 😉

Nara dreamland ♥

On arrive directement dans la rue principale du parc, la « Main Street », où se trouvait tous les magasins, restaurants etc.

ancien studio de photographie ?, Nara dreamland, Japon

On prend un chemin à gauche pour arriver au parc des piscines et on décide du coup de faire tout le Nara dreamland entièrement de gauche à droite.

Ce chemin précisément !
Ce chemin précisément !

On se balade donc dans ce coin assez étrange « Aqualand » où même l’eau est encore présente !

"Aqualand" zone des piscines au Nara dreamland, Japon

Tout se passe bien jusqu’à ce qu’on entende une forte sonnette qui venait d’une attraction (celle à droite de la photo ci-dessus) ! Grosse frayeur et petit temps d’arrêt avant de réaliser que ce n’est rien, que ça doit être un morceau de ferraille de l’attraction qui tape. C’était quand même assez étrange … Surtout que ça l’a fait pile quand on passait en face !

En haut du bâtiment d'Aqualand, Nara Dreamland, Japon
On est monté à l’étage du petit bâtiment d’Aqualand

A Aqualand, Nara Dreamland, Japon

On essaye de se repérer sur ma vieille carte du parc (facilement trouvable sur internet, sinon je peux vous l’envoyer !), et on continue vers le fond, avec le roller coaster photogénique !

Roller coaster au Nara dreamland, Japon

roller coaster à Nara dreamland, Japon

Là la nature a vraiment pris de la place et on l’entend au bruit des canards qui s’envolent soudainement pour nous faire bien peur !
Ce qui est assez ironique c’est qu’on arrive en fait à la partie « jungle ». : Adventure land Donc là il y avait vraiment pas mal de bestioles installées confortablement.

Adventure land, Nara Dreamland, Japon

Adventure land, Nara Dreamland, Japon
l’intérieur assez étrange…

On quitte Adventure Land pour retrouver le Fantasy Land avec le château et toutes les attractions autour : manèges, chevaux etc. Dayshi va rendre visite aux chevaux alors que moi, je préfère les tasses qui tournent encore en plus ! (faites attention, notamment le manège avec les chevaux, il était pas mal endommagé).

manège de chevaux au Fantasy land, Nara dreamland, Japon

Fantasy land, Nara dreamland, Japon

C’est au tour des Vikings ! Là je réalise qu’en fait ça donne vraiment envie de faire les attractions proposées dans le parc ! Quel dommage qu’il ait fermé !

Vikings, Nara dreamland, Japon

On visite bien tout autour du château, là il y a vraiment tout type d’attraction ! Même une voiture de pompiers 😮
Sinon je vous conseille de ne pas toucher à certaines quand même, elles ont l’air parfois très fragile ! Il y en avait même une, une salle à miroir qui faisait constamment un drôle de bruit, Dayshi a voulu y rentrer et est ressorti en courant en pensant qu’il y avait quelqu’un. Dans tous les cas vu le bruit que ça faisait à l’intérieur ça n’annonçait rien de bon !

château Nara Dreamland, Japon

Nara dreamland, Japon

Par la suite on a trouvé une grande salle où se trouvait en fait les jeux d’arcade et là c’était vraiment intéressant ! Tout est resté. Bon les vitres des machines à attraper des cadeaux étaient explosées avec les boules vides par terre, ce qui me pousse à me demander s’il y avait encore les jouets/lots dans les machines lorsqu’ils ont laissé le parc ? Peut-être bien mais tout de même !

machines des salles d'arcade de Nara dreamland, Japon

On repart et là surprise ! Une voiture pikachu au milieu du chemin ! (C’était pour Dayshi ça :p). Une photo s’impose :

pikachu au milieu du chemin , Nara dreamland, Japon

On a presque fini la visite du parc et là on arrive donc à Aska, le meilleur pour la fin ! Le géant Roller Coaster :

Aska, le plus gros roller coaster du Nara dreamland, Japon

On va vite le voir, déjà qu’il nous narguait depuis le début ! On grille la file d’attente et on monte les escaliers pour aller voir. C’est vraiment joli parce qu’il est tout en bois et que le lierre a définitivement envahi le coin.

ancienne file où les gens attendaient pour Aska, Nara dreamland, Japon
ancienne file où les gens attendaient pour Aska

Bon du coup on est lancé, dernière petite folie, on s’aventure sur les rails pour monter un peu le roller coaster, en faisant très très attention où on met les pieds, mais le milieu est de bois plus de grosses ferrailles.
(S’il vous plait maman papa si vous lisez ne me tuez pas !).

sur les rails d'Aska, Nara dreamland, Japon

En plus après quand ça monte vraiment il y a des escaliers et de quoi s’accrocher en fer. Là c’est vraiment beau et magique. Même si on a un peu peur en haut, surtout Dayshi :p.
On arrive au sommet du roller coaster juste pour le plaisir d’avoir une vue du parc et on s’arrête dès que Dayshi sent que ce n’est pas ultra stable.

Grande fierté, on a fait le Nara Dremland, et on a la belle vue depuis son plus haut roller coaster !

depuis le sommet d'Aska, vue sur le parc Nara dreamland et la ville de Nara, Japon
vue sur le parc et sur Nara ♥

Elle est très belle, on peut voir la ville et les montagnes à l’horizon.
On redescend tranquillement et content !

On est lancé et on continue pour voir juste l’endroit où il y a les sièges (la sortie de l’attraction).

Aska, roller coaster de Nara dreamland, Japon

On retourne à un endroit qu’on avait vu juste à côté :

la gare du monorail de Nara dreamland, Japon
gare du monorail du parc

On escalade le petit portail et on découvre qu’en fait ici se trouve le monorail du parc qui a visiblement bien été décoré ! L’intérieur est vraiment bizarre, on dirait un vieux train.

le monorail de Nara dreamland, Japon

On continue vers la gauche du grand roller coaster (il n’y a pas grand-chose après il faut retourner à l’intérieur) mais là, plusieurs frayeurs ! Déjà on regarde où mène un grand chemin et il y a un grand champ uniquement. Et pile au moment où on s’y rend, une voiture arrive ! On part en arrière un peu effrayé, mais en fait c’est juste qu’on s’approchait de la route car elles sont très proches du parc (le contournent) et à certains endroits le bruit est vraiment très fort ! Ce n’était vraiment pas le moment surtout qu’il commençait à être 11h30 et qu’on se disait que peut-être le parc n’était pas surveillé que le matin ou quoi.
Tout va bien alors, on en rigole et on va à une autre attraction :

Nara dreamland, Japon Nara dreamland, Nara, Japon

On regarde et au moment de descendre Dayshi se retourne et me dis « Y A QUELQUUN ! » je le vois aussi et là on remonte vraiment en courant en trombe ! Dayshi fait tomber sa bouteille qui fait un vacarme pas possible (discrétion 0) et on se cache derrière un muret en regardant le monsieur au loin qui n’est finalement qu’un touriste comme nous, avec lunette de soleil et sac à dos !
Soulagés mais toujours un peu méfiant, on repart après l’avoir vu tourner à un autre chemin ! Ça aurait été sympa qu’on le croise (si c’était vraiment un touriste).

On repart à l’allée principale qu’on avait fait que rapidement. Avec le temps et notre balade dans le Nara dreamland on a été de moins en moins effrayé, même si on continuait à faire attention, c’est vrai qu’au fur et à mesure on s’y est baladé beaucoup plus tranquillement, comme si on était tout seul (en chuchotant toujours tout de même !).

Le chemin de Aska à l'allée principale, Nara dreamland, Japon
le chemin d’Aska à l’allée principale

On peut donc profiter de l’allée moins stressé qu’on ne l’était : on prend donc des photos avec la moto et on fait les magasins (vides). Pour ma part j’entre dans la dernière maison au bout qui était un restaurant à barbecue où tout est resté en place !

la fameuse moto au milieu de l'allée principale, Nara dreamland, Japon
Un Daryl ! :p

On est prêt à partir et là troisième frayeur, même impression, comme si une voiture arrivait et se garait tout près ! Dayshi part en courant, tandis que moi je reste un peu cachée, à regarder si ce n’est pas comme la dernière fois, après l’avoir effrayé lui ahah.
C’est bon ! La voie est libre. On profite à nouveau du début qu’on avait bâclé, maintenant qu’on est plus à l’aise.

Aurevoir Nara Dreamland ♥

entrée du Nara dreamland avec l'attraction Aska derrière, Nara, Japon

On reprend le même chemin pour partir et là, ce n’est pas une blague, une camionnette est garée devant avec quelqu’un dedans ! Pas de chance.
On prend donc un autre chemin qu’on avait remarqué juste avant et on se retrouve dans le parking du dreamland (au moins on aura tout vu).

entrée du Nara dreamland par le parking, Japon
entrée au Nara dreamland après le parking

On se repose un petit peu et on repart, en croisant ensuite sur la route la camionnette qui était là deux secondes, juste pour nous embêter en fait :p

 

Dans l’ensemble ça s’est vraiment bien passé et il n’y avait vraiment rien ! 🙂

 

Les mystères du Nara dreamland :

On ne le saura sûrement jamais, mais plusieurs choses étaient assez étranges !

  • Il y avait des parapluies partout ! Ouvert en plus. Je ne sais pas s’ils datent du parc mais je ne pense pas quand même, ça doit être des visiteurs qui se sont amusés avec ou qui sont allés les prendre dans des salles lorsqu’il pleuvait ? Aucune idée !
  • La carte ! J’étais vraiment surprise de tomber dessus, je n’ai pas résisté et je l’ai prise pour l’ouvrir et c’était vraiment celle de l’époque où le parc était ouvert. Elle n’avait pas l’air vieille du tout et en bon état malgré qu’elle soit dehors ! Je pense que c’est un visiteur qui l’a laissé là il y a peu également. Mais c’était encore plus prenant de tomber sur une vielle carte de quand il était ouvert, on s’y croyait vraiment. (je l’ai remise exactement comme je l’avais trouvé).

P1420778

  • Les boules de la salle d’arcade dont je parle plus haut !
  • Le petit bruit bizarre dans l’attraction qui nous faisait peur à chaque fois.
  • Des gens ont laissé des plats en plastique dans certains endroits du dreamland, comme le dernier restaurant qu’on a vu.
  • Le corps bizarre (je suppose qu’il était attaché à l’entrée de l’attraction avec la sorcière, ou à l’intérieur…).

P1420849

  • La moto au milieu du chemin : mystère à moitié résolu ; sur toutes les vidéos prises en mai (un mois ou moins avant qu’on arrive), la moto n’est pas sur le chemin mais c’est les gens qui la déplace à chaque fois :p !

Il y avait pleins d’autres mystères !

N’hésitez pas à partager avec moi vos envies, avis et expériences  sur le Nara dreamland ♥

 

Prochainement : Une vidéo sur notre visite du Nara Dreamland ! 😀

Laisser un commentaire