Le « Maid café »

maids cafés, Akihabara, Tokyo, Japon

Lors de notre passage à Akihabara, quartier de l’électronique, des jeux vidéo et manga, nous avons eu l’occasion de tester avec le tonton de Dayshi un maid café.

Comme on peut le voir dans ma présentation d’Akihabara, c’est quelque chose qu’on retrouve vraiment dans ce quartier. Évidemment, il y en a ailleurs mais ça sera bien souvent dans des quartiers de ce genre au Japon étant donné que la clientèle est la plupart du temps composée de jeunes hommes (entre 18- 25 ans ?) et d’Otaku (« personne qui consacre une certaine partie de son temps à une activité d’intérieur comme les mangas, animes, les idoles japonaises, ou encore les jeux vidéo liés à la culture japonaise ») mais pas que ! Donc par exemple Akihabara à Tokyo et le quartier Den-Den Town à Osaka. (Pour les endroits les plus connus).

Sinon vous n’avez pas forcément besoin d’aller dans un café pour voir les belles serveuses, on en croise dans la rue qui distribuent des tracts pour nous inciter à y aller ou tout simplement pour nous y amener, en petite tenue. Oui car les maid cafés, comme son nom l’indique, sont des cafés où les serveuses ont des tenues de domestique, quelque chose d’assez répandu et vu sûrement comme «sexy » au Japon. C’est aussi l’image du « maître », « goshujin-sama » en japonais. Elles appellent bien souvent les clients de cette façon d’ailleurs.
Pourtant ici dans ces cafés, c’est surtout le « kawaii » ( le mignon à l’extrême) qui prône. La décoration rose ou rouge, les serveuses qui adoptent une voix mignonne et douce (assez étrange). Elles sont d’ailleurs souvent caricaturées par cette voix, c’est comme cela que le tonton s’amusait à en parler : il imitait leurs voix mielleuse et douce.

C’est donc lorsque on en parlait, qu’on a réussi à le convaincre d’y aller tous les trois ! On s’est donc retrouvés à MaiDreamin, une chaîne de maid café assez réputée, avec toutes les informations sur leur site et voici une petite vidéo de présentation :

Déjà, lorsqu’on s’est décidé, on était un peu gêné et il a fallu prendre un ascenseur, accompagné d’une maid bien sûr. C’était un peu bizarre, on a croisé des gens assez étranges (yakuza ?) qui en sortaient.

Finalement on entre et c’est sympa, il y a du monde. Pas forcément des otakus, c’était principalement des jeunes garçons, mais également des touristiques et un couple où la fille avait vraiment l’air trop heureuse alors que son copain ne l’était visiblement pas du tout… (Les maids cafés plaisent à la gent féminine aussi ! Il suffit d’aimer ce qui est kawaii).

 

Déroulement :

Les serveuses accueillent donc avec leurs petites voix et leurs manies mignonnes et nous expliquent les règles, tout en nous plaçant sur le beau canapé qui va avec la déco un peu « kitsch ». Les photos sont donc interdites (particulièrement pour les maids, on n’a pas le droit de les prendre en photo mais pour les plats et ce qu’on prend c’est autorisé), sauf si on paye un forfait spécial qui nous fait passer du temps avec elles, nous prendre en photos avec, faire des activités sympas, leur parler, jouer à un jeu de société avec, et tant d’autres activités qui dépendent du café. On peut aussi gagner cela après plusieurs visites dans le même café, avec une petite carte de fidélité. On a pu voir quelqu’un se faire prendre en photo avec elles avec un polaroid c’était mignon. Les serveuses sont vraiment idolâtrées et admirés.
Nous, nous sommes restées dans un tarif et une petite visite « normale » (ce qui se trouve sur la carte reste assez cher, même sans payer le supplément avec la maid, car c’est tout de même un maid café qui comprend donc la visite, l’ambiance, leur présence etc.) Il y a un prix d’entrée compris avec la boisson, souvent vers les 10 euros.

En plus, on a tout de même eu droit à quelques petites animations et moment avec les maids :
Déjà, le tonton de Dayshi s’est vu avoir des oreilles de lapin sur la tête, posés soudainement lorsque l’on attendait notre commande. C’était assez drôle, il me l’a rapidement passé, ne voulant pas avoir l’air ridicule ;D. (Je les ai donc gardées).
On nous a servies des cafés et chocolats avec les fameux dessins faits de coulis de chocolat sur la mousse de nos cafés qu’une maid nous a fait devant nous, chacun notre tour. J’ai eu le droit à un petit neko (chat), Dayshi un kanji qui disait mignon je crois, et le tonton un lapin.

 

C’est vraiment sympa d’aller dans un maid café pour ça. On reçoit des petites touches « kawaii » pour toute commande : par exemple les glaces représentent des lapins, les plats aussi des animaux mignons. (Photos prises des menues du site internet).

Plats dans MaiDreamin, Maid Café au Japon

Après c’était vraiment bizarre et on a mis tellement de temps à comprendre ahah. En faite la maid avait une bougie allumée (avec une fausse flamme en plastique) et il fallait compter jusqu’à trois en japonais et elle soufflait dessus toute contente en criant « waaai » ou quelque chose comme ça ahah.
Ces petites animations changent peut-être en fonction des consommations ou des prix de ce que les gens consomment car le couple justement en face de nous a dû chanter super fort en faisant le chat « nya nya nya ». C’était assez rigolo parce que la fille (cliente), était vraiment contente et à fond avec la maid alors que son copain, on voyait clairement sur son visage qu’il se disait « mais qu’est-ce que je fou là, laissez-moi partir ! ». Et il se forçait en faisant vraiment la tronche. C’était assez drôle !

 

En Conclusion :

Je crois que c’est tout. Elles sont mignonnes et c’est quelque chose à faire, il n’y a pas de quoi être gêné ! (comme on l’était un peu :p). Car vraiment c’est pour tout le monde, il n’y a aucun caractère sexuel ou sexy, on y trouve même des filles.
Je ne pense pas y retourner car c’était intéressant à découvrir une fois mais je ne vois pas grand intérêt d’y retourner plusieurs fois. A la rigueur pour tester un plat mignon.
Cependant j’aimerai bien essayer les Butler café, la même chose mais avec les serveurs masculins ♥ (majordome donc), qu’on retrouve beaucoup dans Ikubukuro par exemple, quartier des filles Otaku.

Si vous n’avez pas la chance d’aller au Japon, on peut trouver de plus en plus de maid café que ce soit aux Etats-Unis (ça y est il y en a qui ont ouvert !), qu’en France à des conventions du type Japan expo qui propose de déjeuner dans un maid café. (J’imagine que le prix doit être encore plus conséquent par contre…).
Sinon, achetez-vous la fameuse tenue qui se trouve un peu partout dans les magasins de cosplay.

 

Alors, tenté par les maid cafés ?

 

Laisser un commentaire