La Grande Muraille

Grande Muraille de Chine, Badaling

La Grande Muraille en Chine est un endroit à absolument voir dans sa vie, ce n’est pas pour rien qu’elle fait partie des 7 merveilles actuelles du monde.

«Celui qui n’a pas gravi la grande muraille, n’est pas un vrai homme». –Dicton Chinois

C’est une réalisation gigantesque de plus de 6400 kilomètres, qui traverse presque tout le pays.

carte Grande Muraille de Chine

Un peu d’histoire… La construction de la Muraille de Chine a été mis en marche pour repousser linvasion du Nord il y a plus de 4 000 ans, et elle a au fil du temps, été créée, modifiée, agrandie, arrangée…etc. C’est pour cette raison qu’on trouve de nombreux morceaux parfois détachés, réalisés par de différents Empereurs.
Mais la partie la plus populaire, sous le nom de « longue muraille » ne désigne que la partie récente de l’édifice, bâtie durant la dynastie des Ming (entre 1368 et 1644).

Différentes étapes de la construction
Cliquez pour voir les différentes étapes de la construction

 

A savoir :

  • On ne voit pas la Grande muraille depuis la Lune.
  • Elle a servie à la route de la soie.
  • Elle n’a finalement pas atteint sont objectif (à arrêter l’invasion du Nord).
  • Elle est en rénovation, certaines parties ne sont pas accessibles, d’autres le sont mais dangereuses.
  • Il y a de nombreux points de visites à faire, à vous de choisir. (Présentation des différents tronçons plus bas).

 

Conseils/Informations :

  • Prendre le bus, ou taxi depuis Pékin : environ 1 à 2h.
  • Vous pouvez y passer la journée, surtout si vous comptez y faire une randonnée, sinon une demi-journée, pouvant être couplée avec le tombeau des Mings.
  • Vous pouvez également dormir dans une des tourelles, pour voir le lever ou coucher de soleil depuis la muraille.
  • Sur place, il y a des téléphériques (pour ceux qui ne peuvent pas faire la muraille à pied) afin d’arriver directement au sommet.
  • Évitez les guides touristiques, du moins ce n’est pas indispensable. Mais en général essayer de faire le plus possible de choses par vous-même. ( Les chinois arnaquent beaucoup).
  • Carte étudiante acceptée, pouvant diviser le prix d’entrée pour la muraille.
  • Attention aux arnaques
  • Bien négocier pour tout
  • La meilleure saison selon moi est l’été, ou l’automne si les arbres ont toujours leurs feuilles. L’hiver également si il neige, mais faire attention si ça glisse.

 

Les différents tronçons :

  • Badaling, le plus touristique et connu : 八达岭

C’est où j’ai eu la chance d’aller mais ce n’est pas le premier que je recommanderai. Surtout si vous voulez éviter la foule.

Badaling (photo pas de moi)
Badaling (photo pas de moi)

Ouverture : semaine : 6h30h à 18h30, week-end : 6h-22h
Prix : 40/45 yuan = 5.50/6.50 euros (beaucoup moins pour les étudiants).
Téléphérique disponible, 40yuan (5.50euros)

S’y rendre : (Moyens les plus courants, il y en a d’autres)
Bus 919 depuis Deshengmen (德胜门) : métro jusqu’à la station Jishuitan (积水潭)  sur la ligne2, marcher vers l’Est. Bus de 12yuan=1.60euros (en 1h) ou 6yuan=80centimes (pour 1h30 de trajet). Demandez bien avant d’entrer.
Terminaux touristiques de Qianmen (前门) +Dongzhimen (东直门) +gare de train: bus numéro 1, 2, de 15yuan a plus =+de 2euros
Par le train S2 à la gare du nord de Pékin : descendre à Badaling et marcher 800 mètres jusqu’à l’entrée.

 

  • Mutianyu, un des plus sauvages : 慕田峪

Mutianyu (photo non de moi)
Mutianyu (photo pas de moi)

Ouverture : 6h30h-18h -7h30-17h30
Prix : 45 yuan =6euros
Téléphérique disponible : 80yuan(11euros) aller-retour, 60yuan un trajet et toboggan (piste en luge) pour descendre : 60yuan =8euros

S’y rendre : (Moyens les plus courants, il y en a d’autres).
Bus 916 depuis Dongzhimen (东直门): métro ligne 2 jusqu’à Donzhimen, bus 916 jusqu’à l’arrêt Dadi (大地): 11yuan, 1h15 + minibus/taxi à Dadi : 30 minutes, environ 40yuan le taxi allé/retour.
Bus 867 depuis Dongzhimen (东直门) : 2h30 environ (allé 7-8h30, retour 14h ou 16h) : 16yuan un trajet = 2euros, seulement 6yuan avec la carte de réduction des transports.

 

  • Jiankou : une des plus belles vues, mais plus dangereux : 箭口

Jiankou est près de Mutianyu, il faut faire attention et ne pas y aller seul, c’est beaucoup plus sauvage. Être bien équipé pour de la randonnée.

Jiankou, (photo pas de moi)
Jiankou, (photo pas de moi)

Ouverture :7h-17h
Prix : 20yuan=2euros60

S’y rendre : (Moyens les plus courants, il y en a d’autres).
Randonnée depuis Mutianyu
Bus 916 depuis Dongzhimen (东直门 长途汽车 站) : descendre à Yangjiayuan (杨 家园) (Huairou (怀柔)) > aller à la gare Yujiayuan (于 家园 车站) > bus pour Xizhazi (西栅 子 村) = village qui accueille les touristes pour la nuit.
Bus 936 (支) depuis Dongzhimen : descendre à Yanxi Huandao dans le (Huairou) > bus vers la section de Jiankou. (entre 10h et 15h).

 

  • Simatai, plus authentique : 司马台

Simatai, (photo pas de moi)
Simatai : Wang Ting Tower (photo pas de moi)

Ouverture : 8h-17h/18h
Prix : 20yuan = 2.70euros

S’y rendre :
Dongzhimen (东直门) > Bus pour Chengde (承德) > descendre à Simatai (départ matin et début d’après-midi) : 20yuan=2euros70, 2h30 de trajet.

+ possibilité de faire une randonnée de Simatai à Jinshanling :

 

  • Jinshanling : 金山岭

Près de Simatai, on peut faire une randonnée pour aller de l’un à l’autre.

Jinsanling (photo de
Jinsanling (photo de Emil Kepko)

Prix : 40yuan = 5.50euros
Prix pour la randonnée: +50yuan=7euros pour le chemin de randonnée, +10yuan=1.40euros pour passer un pont suspendu.

S’y rendre :
Même bus mais descendre à Jinshanling + taxi jusqu’à la muraille.
10km entre Simatai et Jinshanling : 4 à 5h de marche

 

  •  Juyongguan : le plus proche de Pékin : 居庸关

Juyongguan (photo pas de moi)
Juyongguan (photo pas de moi)

Prix : 40yuan = 5.50euros
Ouverture : 8h-17h (16h30 hivers)

S’y rendre :
Bus tous pareil que pour Badaling

 

  • Huanghuacheng, un des plus sauvages, au bord d’un lac : 黄花城

Huanghuacheng (photo pas de moi)
Huanghuacheng (photo pas de moi)

Ouverture : 8h-17 (semaine); 7h30-17h30 week-ends/fêtes..etc

Prix: 3.50/4euros

S’y rendre :
Bus 916 depuis Donzhimen (东直门)  (comme Mutianyu) : Demander au chauffeur, arrêt près de Huairou > minibus pour Huanghua > Huanghua, 30 minutes de marche.

 

> Renseignez-vous selon la date où vous y allez. Mes infos peuvent différer, elles ne sont qu’à titre indicatif.

Éviter le plus que possible les vacances, week-end…etc. Il peut y avoir énormément de monde et gâcherait vraiment toute la magie du lieu.

 

Mon expérience :

La Grande Muraille a été une merveilleuse expérience pour moi.  (Pourtant, je pense qu’on n’a pas forcément vu le meilleur de la muraille).

J’ai donc découvert ce lieu magnifique lors de mon voyage scolaire à Pékin en 2012.
On est donc allé à Badaling pour monter quelques heures. C’était en fin d’après-midi/soir.

On pouvait monter vers la droite où la gauche depuis le point de démarrage. Nous, on avait choisi la gauche, l’endroit où il y avait moins de monde.

Badaling, Grande Muraille
Badaling

Tout d’abord on est principalement monté : parfois il y avait des marches, parfois c’était normal, et parfois la muraille était vraiment très raide. C’était assez impressionnant de devoir marcher sur un sol presque vertical. Heureusement il y a des rambardes pour s’accrocher.

 

 

 

 

On est passé par des endroits où il y avait des petits temples, souvent perdus dans les bois des montagnes.

Temple dans les bois près de la muraille, Badaling
Temple dans les bois près de la muraille, Badaling

 

Tourelle sur la Grande Muraille, Badaling
Tourelle sur la Grande Muraille, Badaling

 

 

Mais aussi, la muraille est remplie de tourelles sur toute la longueur. Des tourelles éclairées grâce à des fenêtres donnant une vue sur les montagnes.

 

 

 

 

La balade était sympa, je me suis régalée, j’en avais pleins les yeux.
Personnellement je suis allée le plus loin possible. C’était fermé au bout d’un moment, pour cause de rénovation. On est donc repartis dans le sens inverse, pour goûter au plaisir de descendre, ce qui était parfois impressionnant avec le paysage vers lequel on allait.

 

Vue depuis le Grande Muraille de Chine, Badaling
Vue depuis le Grande Muraille de Chine, Badaling

Et ça sonnait la fin… c’était trop rapide 🙁

Sinon lorsqu’on était en haut, je me rendais compte petit à petit que les cheveux de mes amis devenaient de plus en plus gras. Et arrivée en bas, lorsque je me vois dans une vitre, l’horreur ! C’était pareil pour moi.
Mais vraiment énormément. Nos cheveux étaient devenus poisseux à cause de la pollution. En même temps cette journée-là, le ciel était particulièrement gris. Ce qui a d’ailleurs rendu mes photos encore plus tristes !

 

Conclusion :

J’ai vraiment aimé cette balade sur la muraille de Chine. Évidemment j’ai quelques petits regrets qui auraient rendus la découverte encore plus exceptionnelle (la contrainte des voyages organisés). Déjà, je n’aurais pas choisi cet endroit, même si c’était magnifique, c’était assez simple et il y avait du monde. Ensuite durant le printemps, je trouve que les montagnes étaient vraiment triste, aucun feuillage, tout était gris (en plus du ciel). (Mais c’était début Avril, donc plus tard lorsque les arbres fleurissent ça doit être plus agréable. )

Du coup, j’aimerai vraiment y retourner, et mon choix se porterait sur Mutianyu vers Jiankou ou Huanghuacheng pour l’aspect plus randonnée, sauvage, escalade dans les paysages, sinon le parcours de Jinshanling à Simatai (ou inversement).
Ce sera plutôt durant l’été, et j’aimerai dormir sur place pour pouvoir admirer le lever de soleil.

 

Et vous ? Sur quel tronçon de la Grande Muraille votre choix se porte ?
Y êtes vous déjà allé ?
Si vous avez d’autres informations, n’hésitez pas à partager 🙂

Mes photos de ce moment : (non certaines ne sont pas tordues, c’est juste la muraille qui va dans tous les sens haha).

Laisser un commentaire