Iidabashi

Parc Koishikawa korakuen durant l'été 2014. Tokyo
Parc Koishikawa korakuen durant l’été 2014. Tokyo

Vous allez à Tokyo durant votre voyage et vous ne savez pas où aller, par où commencer ? Suivez-moi à Iidabashi, qui se trouve au nord-ouest du Palais Impérial :

Iidabashi est le premier quartier de Tokyo que nous avons visité, malgré son manque de présence dans les sentiers touristiques.
Même les japonais semblaient surpris lorsqu’on leur disait qu’on y était allé. « ee…nande ? » (« Pourquoi ? »)

Mais étant donné qu’on avait passé nos premières journées à rester avec les grands-parents pour profiter un peu d’eux, Iidabashi s’est présenté comme le premier endroit à visiter, avec son festival qui était du 13 au 16 juillet 2014 et qu’il ne fallait pas manquer selon moi : le Mitama Matsuri, la fête des lanternes

Je ne regrette pas du tout d’y être allé en première destination, cette zone de Tokyo regroupe énormément de choses à faire !

S’y rendre :

> De nombreuses lignes de métro desservent l’arrêt Iidabashi :
Yurakucho Line (Celle que nous avons pris depuis Ikebukuro)
Oedo Line
Tozai Line
Namboku Line
Ainsi qu’un train, la Chuo Line

Notre journée :

Arrivés à l’arrêt, nous avons demandé le chemin à prendre pour se rendre au Koishikawa Korakuen. Attention ne vous trompez pas de sortie lorsque vous êtes dans la gare, ça peut rapidement vous amener à l’opposé ou très loin. (N’hésitez jamais à demander votre chemin)
Par la suite, nous avons tout simplement suivi les panneaux.

 

Koishikawa Korakuen, Iidabashi, Tokyo
Koishikawa Korakuen,

Ce jardin de 70 000m2 se trouve près du stade Tokyo Dôme, il est ouvert de 9h à  17h, et coûte 300yen (environ 2 euros). (Gratuit pour les enfants). Il a vu le jour  au XVIIe siècle (au début de l’ère Edo) c’est un des plus anciens jardins de Tokyo,  et un des plus beaux du Japon.

Il est vraiment magnifique et très grand, je vous le recommande. Par contre si vous voulez bien le faire et tranquillement, cela prend du temps. Il nous a pris toute la matinée, alors que j’avais prévu que quelques heures. (Ce qui nous a empêché d’aller au Tokyo Dôme).

 

 

Suite à ça, émerveillés, nous sommes retournés au centre d’Iidabashi pour manger, et se diriger vers Kagurazaka, un ancien quartier de Geishas pour se balader dans les petites ruelles sympathiques et voir le Zenkokuji Temple

Kagurazaka, Iidabashi, Tokyo
Kagurazaka,

 

Ensuite nous avons repris la marche vers le Tokyo Dai-jingu, un sanctuaire shinto réputé à l’origine du rituel du mariage shinto. (Ouvert de 6h à 21h).
Très beau. Par contre on a vraiment eu du mal à le trouver, dans des petites ruelles et on a beaucoup beaucoup marché…
Si vous n’avez pas trop de temps et que vous n’aimez pas marcher, laissez le de côté et reprenais le métro/train pour Ichigaya.
Afin de se rendre où nous sommes allés (à pied) par la suite.

 

Nous avons donc continué notre chemin jusqu’au Musée mémorial national Showa, un musée qui montre la vie quotidienne à Tokyo durant la Seconde Guerre mondiale.
Il est ouvert de 10h à 17h30, 300 yen (environ 2 euros) tarif plein, sinon 150 yen pour les étudiants et 80 pour les enfants.
Très intéressant ! Avec des guides anglais gratuits, des stands participatifs, des vidéos à visionner..etc

 

Mitama-Matsuri, Yasukuni-jinja, Iidabashi, Tokyo
Mitama-Matsuri, Yasukuni-jinja,

Pour finir la journée, nous sommes allés finalement au Yasukuni-jinja, sanctuaire shintô qui rend hommage à 2.5 millions de Japonais morts au combat.

C’était vraiment magnifique. Durant le Mitama Matsuri, 20 mille lanternes s’éclairent la nuit.
Le sanctuaire est vraiment à voir. C’était très émouvant, énormément de pancartes jaunes sont accrochées autour, avec les noms des défunts je suppose…
Lors du festival, il y avait plein de dessins de toutes sortes accrochés et nous avons pu assister à un spectacle de Kendo ainsi que des défilés.
L’allée principale qui mène au sanctuaire est bordée de petits marchés qui vendent de tout, nourritures principalement. L’ambiance est très sympa. Malgré le monde, surtout le soir.

 

 

 

Mais il y a aussi :

  • Kitanomaru-Koen : Besoin de repos, de verdure ou de tranquillité, allez à ce jardin ! On n’a pas réussi à le trouver lorsqu’on y était, nous sommes seulement passés par la grande porte. Je crois qu’il ne faut pas hésiter à marcher après.
  • Yusku-kan : un musée de la guerre dans l’enceinte du Yasukuni jinja. (ouvert de 9h à 16h), 800 yen (environ 5euros) tarif plein, 500 (environ 3.7 euros) pour les étudiants.
  • Le Musée national d’Art moderne (MOMAT) qui retrace l’évolution de l’art japonais. (ouvert de 10h à 17h du mardi au jeudi, et de 10h à 22h samedi et dimanche) 420 yen tarif plein et 130 pour les étudiants
  • Craft Gallery (galerie d’artisanat) : Galerie d’exposition d’objets d’artisans contemporains. (ouvert de 10h à 17h du mardi au dimanche) 500 yen tarif plein, 300 yen étudiant.
  • Nippon Budokan : Arène où allez voir des tournois d’arts martiaux de temps en temps ou des concerts.
  • Jimbocho : bibliophiles ? Allez-y faire un tour, notamment à Ohy Shobo, une librairie ancienne.
  • Tokyo Dôme City Attraction : Le Tokyo Dôme est le stade de l’équipe de baseball préféré des Japonais (Yomiuri Giants) Renseignez-vous pour assister à un match (sur le site e-tix.jp/ticket_giants/en/ticket_pc_en.php. Il y a également un petit musée sur le baseball à côté. Sinon autour il y a un parc d’attraction : https://www.tokyo-dome.co.jp/e/attractions/ Il y a des pass journées mais sinon, l’entrée est gratuite et on peut payer le passage à une attraction à l’unité (entre 400 et 800 yen).
  • Kodokan : près de Tokyo Dôme, à Bunkyo, le temple du Judo. De nombreux étage, une librairie, musé, petit magasin, et on peut assister à des entraînements depuis le 8ème étage. (Pas facile à trouver, n’hésitez pas à demander aux gens) Les phrases japonaises utiles ici.
  • Bunkyo Civic Center: Toujours vers le Tokyo Dôme et le jardin, un observatoire de Tokyo peu connu, offre au 25ème étage (attention pas 26) une vue panoramique de Tokyo de 360°, à 146m de haut.
  • TenQ : Cette fois ci à l’ouest du jardin et du Tokyo Dôme, un musée sur les missions d’exploration et de recherche spatiales. Projections, salles d’expositions.

 

 

Voici quelques-unes de mes photos prises dans cette journée, dans l’ordre des visites :

 

Et vous, qu’avez-vous vu à Iidabashi ? Ou que planifiez- vous de voir ?

 

 

Laisser un commentaire