Comment garder la motivation pour les routines (souplesse/musculation)

720blogmotivation

C’est dur de gagner de la souplesse, c’est dur de continuer à prendre du muscle…Car le plus dur dans tout ça, c’est la motivation ! Comment faire pour être régulier, se forcer à avoir un bon rythme de vie, faire une place dans vos habitudes à une routine pas toujours agréable ?
Vous le voulez, vous avez commencé, vous tenez quelques jours mais au bout de quelques semaines ou quelques mois, c’est fini.
Ça fait 2 ans que je m’étire presque tous les jours de la semaine (il faut du repos aussi !). Et pourtant il y a eu des hauts et des bas, des moments très durs (tellement j’ai du mal à progresser ahah), moi aussi parfois j’ai perdu la motivation, par exemple après des blessures qui me faisaient « tout » reprendre à 0 etc. J’ai tout de même réussi à continuer, et je continue encore et encore, grâce à ma passion, grâce à ma motivation.

Je vais donc vous donner ici tous mes conseils qui sont pour ma part personnellement basés sur les routines de souplesse, mais je parlerai aussi de la musculation (plus pour les poleurs), étant donné que ça fait également partie de mes routines (mais moins quand même), en me servant aussi de l’expérience de Dayshi mon copain qui fait de la musculation chez lui depuis l’âge de 14 ans.

A savoir avant de faire une routine :

La motivation c’est bien beau (déjà que c’est dur à avoir), mais il faut respecter et savoir pleiiins de choses en plus :

  • ÉCHAUFFEZ-VOUS au début : Toujours toujours bien s’échauffer, faire monter le cardio, travaillez avant tout ce que vous allez étirer, toujours : corde à sauter, courir, genoux flexions etc. Après, faites bien fonctionner les autres parties : roulements de tête, de poignets, etc. Renseignez-vous autant sur les étirements/exercices à faire que sur les échauffements à faire avant pour. (Là encore c’est bien d’avoir fait au moins un cours pour voir ce qu’il faut faire au début et après).
  • ÉTIREZ-VOUS à la fin de vos exercices. Bon du coup pour les étirements normalement ça dépend de ce que vous étirez. Par exemple pour le dos souvent il faut faire ça à la fin :étirement dos, souplesse
  • Avoir conscience qu’il faut des pauses pour son corps, que ça soit pour la musculation ou pour la souplesse. Pour cette dernière, gardez-vous au moins 1 ou 2 jours de pauses dans la semaine. Pour la musculation ou le sport pareil quand vous avez mal aux muscles ne les refaites pas travailler. (repos de 24h pour chaque muscle qui a travaillé).
  • Ne faites pas n’importe quoi. Non les vidéos « avoir son écart facial en 3 jours » ne sont pas réelles, vous allez finir à l’hosto probablement. Renseignez-vous bien sur plusieurs sites mais dans tous les cas cela sera toujours mieux d’apprendre avec des professionnels au moins pour le début. La plupart des exercices d’étirement que je fais à la maison ont été vus avant en cours et c’est le meilleur moyen d’être sûr de ne pas se blesser. N’écoutez pas n’importe quoi et n’importe qui faites attention à vous…
  • « Écoutez votre corps »…Non en vrai je déteste cette phrase je ne comprends jamais ce que mon corps me dit en tout cas…des étirements ça fait mal. Donc, selon moi, il ne faut pas aller trop loin ni trop longtemps, il faut prendre son temps. Une douleur insoutenable : on arrête directement bien sûr. Si vous ressentez quelque chose d’anormal dans votre corps on arrête (ne faites pas comme moi qui avais une petite pointe dans mon ischio-jambier après des étirements et qui ai continué tout de même dessus…).
    Demandez conseil, allez voir des médecins, des professionnels. Faites attention. Là encore le meilleur moyen c’est d’avoir tout de même quelques cours de souplesse/contorsion et de musculation (ce que vous voulez quoi) derrière soi parce que c’est vraiment là qu’on est suivi. Par exemple, pour ma souplesse du dos j’avais tellement peur de me faire mal que je ne le travaillais pas beaucoup chez moi ou tout doucement et au final après 2 cours de souplesse avec Amandine Lutine (où j’ai cru mourir clairement) j’ai vraiment progressé et vu qu’au final que mon dos pouvait travailler beaucoup plus que ce que je pensais. Les cours aident à voir ses limites sans aller trop loin non plus !

 

Se motiver :

 

motivation routine, should would could, DID
Devrait, voudrait, pourrait, FAIT.

Vous êtes devant votre ordinateur vous traînez sur Facebook, vous venez de terminer vos devoirs ou votre grosse journée de cours/travail, vous voulez TOUT sauf vous mettre à faire du sport ou des étirements. Vous vous dites « boh je le ferai demain » sauf que le lendemain souvent, c’est pareil.

Comment vous mettre tout simplement à votre routine ?

Trouver le moment :
pole dance routine

  • Il va falloir instaurer un moment dans la journée où vous vous obligerez à le faire tout le temps à ce moment-là. Vous fixez une heure, un moment où vous le ferez constamment (sauf pour vos jours de pauses). Selon mon copain, après ça devient tout simplement une habitude et ça fait partie de votre façon de vivre vos journées. Comme se doucher ou manger. Ce qui facilite tout ! Ça va aussi vous obliger à le faire.
  • Profitez de vos moments de sport pour faire ce que vous avez à faire ! Comme ça débarrassé :p. Plus vous ferez vos séances moins vous aurez à faire chez vous, ce qui est logique. En plus, c’est plus motivant en cours/salle ! 🙂
  • Les moments de pause à la télé ou l’ordinateur, vos meilleurs amis !
    Vous n’avez rien à faire et vous souhaitez vous reposer tout simplement sur votre canapé ou votre siège ? Vous avez aussi fait le bon choix et pouvez ainsi continuer vos routines tout en regardant votre série préférée !
    Vous aurez besoin :
    De poids, pour continuer à vous muscler les bras on le sait, les pole danseurs ont en beaucoup besoin. Mais ce qui est super c’est que vous pouvez aussi vous muscler les avants bras et les poignets avec cet exercice, dans un sens puis dans l’autre.
Du site WikiHow "comment renforcer ses poignets"
Du site WikiHow « comment renforcer ses poignets »

Voici des exemples d‘exercices pour les bras/ poignets sur ce site, que vous pouvez faire sur votre canapé :).
Ça m’a vraiment aidé pour les pompes et les équilibres. Bon évidemment ça fatigue toujours un peu alors si vous voulez vraiment rester reposé, il y a les hand grip, qui musclent la poigne et l’avant bras (super utile si vous voulez rester accroché d’un bras en spinning hein !).

Évidemment tout ça ce sont mes petits exercices personnels, vous pouvez vous servir de ce moment pour tous vos types de musculation (jambes/bras surtout) ou d’étirements (pour les pointes j’imagine en regardant la télé ou une série c’est pas mal aussi).

 

Se donner l’envie :

Photo de Marion Crampe, réalisant le rainbow marchenko
Photo de Marion Crampe, réalisant le rainbow marchenko

Évidemment c’est important de tout simplement en avoir l’envie. Personnellement, je déteste la musculation voilà. Je n’arrivais pas du tout à me surpasser psychologiquement je m’arrêtais souvent. Pourtant ça peut devenir sympa et faisable si on en a envie, pareil pour la souplesse. Il faut le vouloir !
Ce qui donne l’envie, c’est bien souvent le résultat recherché ! Mais il faut qu’il soit précis et justifié. Vous devez vraiment savoir pourquoi vous faites ça et quels sont vos vrais buts. Il faut que ça vienne de vous, que ça soit fort. (Par exemple on ne se dit pas juste « je veux mon écart facial » ou je veux des abdos. C’est surtout POURQUOI on veut cela).

  • Donc pour me remotiver quand j’ai perdu la motivation à faire mes routines souplesse : je regarde tout simplement des vidéos de pole et étant donné que la souplesse est vraiment tout le temps présente, ça me secoue vite et je me dis que là il faut vraiment que je progresse. Donc n’oubliez pas tout simplement de vous rappeler à vous-même vos objectifs et vos envies, quitte à vous les montrer, c’est bête mais ça marche, ça vous rappellera pourquoi vous souffrez !
  • Il ne faut pas voir la routine comme quelque chose de terrible qui va prendre du temps, etc. A cause de ça, on va souvent penser qu’il y a mieux à faire : réviser, dormir etc. Le secret là-dedans c’est de se dire que c’est rapide, que ça va prendre que 30 minutes / 1 heure sur une journée de 24h et en plus de ça souvent, ça fait du bien ! On est satisfait de nous après.
  • Se prendre en PHOTO. Super important que je ne fais pas et que je regrette tous les jours. Vous prendre en photo va vous permettre de comparer et de voir qu’il y a du progrès même si vous vous ne vous en rendez pas compte ! Ça vous apportera beaucoup de courage et de motivation de voir qu’il y a un résultat à ce que vous faites.

 

Pour s’y mettre et se secouer : c’est maintenant ou jamais !

Petit montage de moi :3
By Poussin Migrateur
  • Je mets de la musique…voilà, tout simplement. Et je pense que c’est le cas pour tout le monde (si vous n’aimez pas la musique ça va être plus compliqué). Il faut choisir des musiques qu’on aime, qui nous plaise et qui nous secoue. Ainsi, on ne voit plus le temps passer. Par exemple moi je mets de la musique qui bouge, ça réveille, motive, donne envie de danser et le tour est joué !
    En plus souvent, vous allez associer rapidement ces types de musiques avec le sport et vos routines et ça va vous motiver à les faire et s’y mettre.
    N’hésitez donc pas à faire des playlists, de rechercher ce qui vous motive !
  • Sinon vous pouvez toujours vous mettre des récompenses : comme de la nourriture pour la fin  ! :p

 

N’hésitez pas à me donner vos expériences et vos méthodes à vous ! 😀

 

nike, motivation
« Le succès n’est pas donné. Il est gagné. Sur la piste, sur le terrain, dans le gymnase. Avec le sang, la sueur et les déchirures/larmes occasionnelles. »

Remerciements :

Merci à Dayshi qui me donne toujours des conseils  !
Mais aussi Valentin qui répond toujours à mes questions, ma super prof de pole Cyd Sailor qui m’a aussi donné des conseils pour ma jambe, comme tous mes autres profs géniaux : Allegra Bird, Amandine Lutine (qui m’a fait atrocement souffrir lors de mes premiers cours de souplesse, et qui me fait encore souffrir à tous ses cours d’ailleurs ahah) et tous ceux que j’ai pu avoir : Laura Mété, Nicolas Casanova, L’équipe de l’Electrick pole studio (Florine (Goldy Fox), Claire, Axelle, Diane, Lydia), du Sport dance complex (Melody Le Moal, Jenny) et Alex Shchukin *-*.

 

« It will hurt. It will take time. It will require dedication. It will require willpower. You will need to make healthy decisions. It requires sacrifice. You will need to push your body to its max. There will be temptation. But, I promise you, when you reach your goal, it’s worth it. »
(« Ça va faire mal. Ça va prendre du temps. Ça va nécessiter du dévouement. De la volonté. Tu auras besoin de prendre des décisions saines. Ça demandera du sacrifice. Tu auras besoin de pousser ton corps à ses limites. Il y aura de la tentation. Mais je te le promets, quand tu atteins ton objectif, ça en vaut la peine. »)

 

Attention cet article et ces conseils ne remplacent en aucun cas l’avis d’un professeur certifié. Si vous avez des blessures ou des problèmes de santé, consultez un médecin.

Laisser un commentaire