Avis sur British Airways : Comment on a gagné 1200 euros + hôtel et restaurant

British airways, été 2014

Pour aller au Japon durant l’été 2014, nous avons choisi British Airways, Compagnie aérienne anglaise qui a de nombreux avantages mais également inconvénients.

Je vais dans cet article donner mon avis et raconter notre expérience pour nos deux vols aller-retour depuis Bordeaux à Tokyo, avec l’explication de ces 600 euros tombés du ciel pour chacun de nous (mon copain de l’époque Dayshi et moi).
Mais je vais également lister selon moi, les avantages et inconvénients de la compagnie.

Inconvénients :

  • La compagnie British Airways a le plus souvent, pour des vols long-courriers depuis la France, une looongue escale à Londres où il faut changer d’aéroport. Ce n’est vraiment pas pratique et ça implique des frais supplémentaires (bus + métro). Il faut aussi prévoir d’avoir une assez longue escale pour avoir le temps de faire ce changement. Car attention :
  • il faut récupérer ses valises d’un aéroport à l’autre. (Oui oui les valises dans le métro londonien qui n’a JAMAIS d’ascenseur et très peu d’escalator, c’est super!). C’est vraiment les pires inconvénients parce que c’est très fatigant et long.
  • Si vous prenez un vol pas cher, il y aura aussi des horaires désagréables, en plus de ce changement. (C’est comme ça qu’on s’est retrouvés à faire de nombreuses nuits blanches).
  • Billet en ligne, réservation des sièges sur les bornes ou sur son ordinateur mais que 24 heures je crois avant le vol. Ce n’est pas pratique si on n’a pas d’ordinateur à disposition, il faut attendre le dernier moment, notamment pour les escales étant donnée qu’elles sont longues et donc pour le deuxième vol on ne peut pas le réserver. Ajoute la peur de ne pas pouvoir être à côté dans l’avion.

Donc beaucoup de fatigue et perte de temps.

Attention : Je ferai un autre article sur les escales à Londres entre Gatwick et Heathrow pour donner toutes les informations nécessaires à ce trajet éprouvant.

Avantages : 

  • Le poids des valises : British Airways est la compagnie aérienne autorisant le plus de bagages par personne. En effet, on a le droit à une valise en soute de 23 kilos max, ainsi que deux sacs en cabine (petite valise et « sac à main ») qui peuvent aller eux aussi jusqu’à 23 kilos. Ce qui est énorme ! La plupart des compagnies aériennes autorisent peut-être 7 et 5 à l’une et à l’autre, mais pas jusqu’à 23. Ça nous a vraiment changé notre voyage étant donné qu’on avait nos deux sacs en cabine (qui faisaient la même taille finalement) qui devaient peser au moins 10 kilos chacune !
  • Le prix : Souvent, du fait des inconvénients d’escale et de changements d’aéroport, les prix de British Airways font partie des moins chers.
  • Pour ceux résidant à Bordeaux ou ne résidant pas à Paris en général, pas besoin de passer par la capitale, l’escale est directement à Londres. Donc pratique, tous les vols ne partent pas de Paris !

 

Notre Expérience :

Avion, séjour été 2014

British Airways était LA compagnie qu’il nous fallait pour notre voyage à Tokyo et je ne sais pas comment on aurait fait sans elle. Même si à l’origine on ne devait pas la prendre, le destin a fait que ce n’était pas un si mauvais choix de dernier recours, et que ça nous a même remboursé notre billet d’avion des 2/3 !
Je m’explique :

On a passé notre vol Bordeaux – Gatwick sans problèmes, on avait réservé nos places et c’était super. On était content, on a eu le droit à de petites bouteilles de vin, des wraps et c’était très rapide. Mais arrivés à l’aéroport de Londres (Gatwick), les choses se sont compliquées. Evidemment, il faut garder à l’esprit que de faire cette longue escale de nuit, de devoir changer d’aéroport etc est très très fatigant et contraignant. Je ferai justement un article pour raconter cette expérience et donner tous les conseils relatifs.

Bordeaux de nuit, vue d'avion, Birtish Airways, Bordeaux > Londres

C’est donc après une longue nuit blanche qu’on est enfin arrivés à Heathrow où on se précipite à réserver nos places et imprimer nos billets électroniques. Mais là, malheur… on a des places énormément espacées l’un de l’autre. On ne passera donc pas le vol ensemble !
Notre premier voyage tous les deux en plus, et pour 11h… J’étais vraiment contrariée. On a demandé à une dame qui s’occupait de cela et elle nous a dit qu’il n’y avait plus de places et nous a tout de même dit de demander à l’intérieur de l’avion si on pourrait échanger et qu’ils essayeraient de nous mettre ensemble. (Elle a marqué quelque chose sur nos billets pour cela).

On arrive donc contrariés à l’enregistrement de nos bagages et la dame nous dit quelque chose en anglais (j’étais un peu ailleurs moi) et Dayshi me dit d’un coup :
« Sandy elle dit que si on prend le vol de demain on peut gagner beaucoup d’argent »
« Quoi ? »
On était tous les deux un peu perdue, surtout qu’elle disait ça en étant vraiment neutre et en continuant d’enregistrer nos bagages, comme si de rien n’était. On lui demande donc de nous en dire plus et on apprend que notre vol est très rempli et que si on prend celui du lendemain (le même à la même heure), ils nous donnent de l’argent et l’hôtel gratuitement pour nous remercier. On accepte alors, un peu perdus ! On récupère vite notre valise qui allait partir et on se fait guider vers les guichets.
Arrivés, ils nous ont remerciés et tout expliqués : on a donc reçu 600 euros chacun sur une carte bancaire provisoire de British Airways qui pouvait retirer cet argent dans tous les pays du monde ainsi que des bons de restaurants pour nos repas sur place ( repas du midi, qu’on avait déjà mangé dans un restaurant italien de l’aéroport, repas du soir, déjeuner et repas du midi du lendemain), ainsi que les billets de bus  de l’aéroport à l’hôtel et la chambre.
On a prévenu tout le monde étant donné que les grands-parents au Japon nous attendaient, et on est reparti en direction de Londres avec nos valises (ce qu’on n’aurait pas dû faire, trop fatigant), pour visiter la ville la journée.

Tout le reste s’est super bien passé, l’hôtel super même si on n’avait pas d’adaptateur pour charger mon portable (qui devait nous réveiller le lendemain) étant donnée qu’on n’avait pas prévu de rester longtemps (heureusement il y avait des endroits payant pour le laisser charger sous clé).
Le restaurant était vraiment vraiment délicieux, et le déjeuner aussi. Gros brunch pour nous avant de prendre notre avion, salé pour Dayshi mais plutôt sucré pour moi (oui j’ai du mal à m’y faire à ces déjeuners moi). Pour le repas, on a demandé des sandwichs pour pouvoir les manger sans louper notre vol.

On l’a finalement pris, enfin.

Dans l’avion :

British airway écran, Londres > Tokyo

Comme tout vol long-courrier, on a un écran etc.
Ici j’ai trouvé plaisant d’avoir des petites télécommandes nous permettant de faire des jeux avec nos voisins de sièges (donc avec Dayshi on a un peu joué tous les deux ahah).
Sinon, un autre super aspect c’est qu’on a découvert (merci notre voisin Japonais qui nous a prévenus), qu’on pouvait demander des cup noodles dans l’avion ! Alors ça c’est super on en a profité à l’allée et au retour, surtout que les cup noodles sont vraiment à manger au Japon, c’est délicieux. Sinon le service et les repas étaient bons (je ne suis pas difficile en général). J’ai cependant encore fait une nuit blanche car j’attendais désespérément la nuit et se coucher de soleil qui n’a duré que quelques secondes pour se relever aussitôt…Oui nous n’avons pas eu de nuit et je n’avais pas du tout pensé à ce que ça allait arriver ahah.

Mon petit couché de soleil
Mon petit couché de soleil

Je raconterai dans un autre article notre arrivée au Japon et chez les grands-parents qui était plutôt étrange et mouvementé également.

Retour : 

Pour le retour, on avait vraiment énormément de valises. Deux gros sacs à dos, deux petites valises pour les cabines et nos grosses valises en soute ! Tout était très lourd et c’est donc pour ça qu’on a vraiment eu de la chance de partir avec British Airways qui est vraiment très souple là-dessus. Surtout que même la femme qui s’occupait d’étiqueter les valises ne savait pas entre nos sacs à dos et valises en cabine lesquels étaient nos « sac à main » et lesquelles étaient nos valises étant donné que les deux faisaient la même taille et poids.
Petit coup de stress également lorsque le poids de ma valise s’est arrêté un kilo avant la limite ! On a eu de la chance ahah. Faites attention au Japon, surtout quand on part longtemps, on se laisse vite tenter par tout…

Par la suite, au moment d’embarquer, là encore petit problème mais minime (peut-être pas pour ceux qui avaient de courtes escale), l’avion a eu une heure de retard, quelque chose part là. Étant donné que la période s’étalait sur le repas du midi, on a tous eu le droit à un bon pour un restaurant de l’aéroport et c’est ainsi qu’on a pu se faire un dernier repas au curry japonais qu’on aime tant ♥.(voir mon article sur les plats à ne pas manquer au Japon)

Le vol s’est bien passé, comme à l’allée.

Merci British Airways ! ♥

 

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences avec cette compagnie aérienne 🙂 ! 

Voici quelques photos que j’ai pu prendre lors de ces vols.
C’était vraiment magnifique, nous sommes donc passés au-dessus de la Russie et les paysages vus de l’avion étaient curieux et superbes :

 

 

Laisser un commentaire