Akihabara

Akihabara, Tokyo, Japon

Akihabara est LE quartier électronique de Tokyo. Pourtant, c’est aussi celui des mangas, du cosplay, des jeux vidéo. On peut dire que c’est le lieu des « otakus » (par définition, c’est une personne « qui consacre une certaine partie de son temps à une activité d’intérieur comme les mangas, animes, les idoles japonaises, ou encore les jeux vidéo liés à la culture japonaise »). Et c’est tout ce qu’on retrouve à Akihabara.

Situé à l‘ouest de Tokyo et facile d’accès, une demi-journée est nécessaire pour la visite des curieux, alors que les passionnés y passeront une journée entière à faire les magasins et découvrir les nombreux aspects originaux de ce lieu.

 

Pour s’y rendre :

  • La ligne principale JR Yamanote Line qui fait le tour de la capitale dessert Akihabara, ainsi que la JR Line et la ligne de métro Hibiya Line, toutes à l’arrêt « Akihabara ».
  • En général il y a d’autres nombreux arrêts autour où il suffit de marcher un peu pour atteindre le quartier, ce qui peut être plus pratique suivant d’où vous venez. (Par exemple l’arrêt Suehirocho avec la Ginza Line).

 

Nous sommes allés plusieurs fois à Akihabara. La première était avec le tonton de Dayshi qui trouve ce quartier amusant et voulait nous le faire visiter. Mais on y a seulement passé la matinée et vu qu’il y a vraiment plein de magasins et de choses à y faire, on a décidé d’y retourner pour mieux découvrir la zone. Finalement, on y retournait aussi une troisième fois lorsqu’on a dû prendre notre train en direction d’Ibaraki pour aller y voir de la famille. Là encore on a passé la journée à ne faire que des magasins et acheter les dernières choses qu’on voulait ramener du Japon en France puisque qu’à ce moment, c’était notre dernier jour dans le centre de Tokyo. (Et c’est également un des lieux les plus touristiques et celui qui a le plus de souvenirs).

Les 3-4 fois où on y est allé étaient vraiment de super moments. J’affectionne particulièrement ce quartier qui dévoile une facette de Tokyo très moderne, vivante et originale.

 

A découvrir dans ce quartier :

  • Magasins de manga, électronique, jeux vidéo :

exemple de grand bâtiment pour des magasins d'électroniques etc
exemple de grand bâtiment pour des magasins d’électroniques etc

En effet, on ne va pas à Akihabara pour visiter des temples (même si vous pouvez passer voir le Kanda Myojin, très beau temple). Mais les magasins sont ce qu’il y a de plus présent dans le quartier, étant donné qu’à l’origine, ce sont tous les magasins d’électroniques qui s’y sont installés. Par la suite, des magasins de mangas, de cosplay et d’animé se sont ajoutés aux décors. Il y a donc énormément d’endroits à voir, énormément de choses à faire car pour les fans des mangas et autres, vous trouverez tout ce que vous voudrez.
Mais c’est donc aussi surtout pour les fans d’électroniques de toutes sortes : les affaires sont au rendez-vous, il suffit de savoir fouiner un peu (il en va de même pour tous les magasins). Osez donc vous aventurer dans les petites rues annexes d’Akihabara, à la recherche d’affaires ou tout simplement pour découvrir les rues grouillantes de câbles et d’affiche.

  • Magasins de souvenirs :

magasins de souvenirs avec des "tax free" pour les touristes
magasins de souvenirs avec des « tax free » pour les touristes

Akihabara est le quartier où on a trouvé le plus de souvenirs pour touristes, tenus par des vendeurs chinois le plus souvent. Pourtant je ne pensais pas que c’était un des quartiers les plus touristiques de Tokyo. Il l’est et ça se ressent tout de même ! Il grouille de magasin de souvenirs, vraiment, alors si vous en avait à ramener du Japon, c’est le lieu où vous trouverez tout ce dont vous cherchez.

  • Magasins XXX :

"love merci", un des plus grands avec "m's" qu'on ne peut pas louper à Akihabara
« love merci », un des plus grands avec « m’s » qu’on ne peut pas louper à Akihabara

Attention pour les plus de 18 ans, Akihabara détient les 2 plus grands magasins de sex-shop du Japon, sur plusieurs étages. On y est allée et c’était vraiment impressionnant et assez étrange et drôle. L’atmosphère est normale et pas glauque ou louche comme certains sex-shops du Japon qu’on rencontre dans des sous-sols de petits quartiers. On peut ainsi découvrir certains classiques en plus de ce qui est plus Japonais (on est toujours dans de la découverte culturelle !) .Par contre, pour un, les derniers étages destinés aux sextoys d’homme (avec pleins de poupées etc) sont interdit aux femmes et c’est vraiment marqué partout sur l’escalier en plus des vendeurs qui te stoppent. Cela peut être compréhensible : c’est pour préserver l’intimité de ces monsieur et qu’ils ne soient pas gênés par la présence d’une femme. Heureusement pour les curieuses, un des deux est autorisé aux femmes et on peut donc découvrir certaines pratiques propres aux Japonais. Je n’en dirais pas plus, osez vous y balader ;D.

  • Salles d’arcade :

pachinko de Shibuya (mais c'est les mêmes partout)
pachinko de Shibuya (mais c’est comme ça partout)

Bon déjà qu’on trouve des salles d’arcade et des pachinkos (sorte de casino, ce sont des machines à sous qui font un énorme vacarme et que les Japonais adorent) partout dans le Japon, Akihabara va bien sûr être le quartier où on en retrouve un grand nombre. Cependant attention, plus de monde, plus de touristes dit plus de vol et il faut faire attention lorsque vous faites les jeux de danse par exemple de bien garder vos sacs et affaires près de vous (dans les casiers disposés à cet effet). Parfois, les gants qui sont d’habitudes mis à disposition par la salle d’arcade ne le sont pas et il faut utiliser les siens (que nous touristes, nous n’avons pas évidemment). J’ai préféré Ikebukuro pour les salles d’arcades mais en soi, elles sont partout assez similaires. Évidemment c’est quelques choses à voir pour la grandeur des lieux et la multiplicité de jeux et attractions proposés.

  • Cafés :

pancarte de maid café à Akihabara
pancarte de maid café à Akihabara

En plus des cafés chats, hiboux, lapins et tous autres qu’on retrouve dans Tokyo, Akihabara a la particularité de proposer des maids cafés. C’est ce qu’on a pu faire avec le Tonton le tout premier jour.
Je raconte notre expérience dans ces cafés originaux et si réputés au Japon dans cet article.
Les maids cafés sont donc des cafés toujours dans le style « kawaii » (tout ce qui est mignon), mais où les serveuses sont de jolies Japonaises qui portent un uniforme de domestique (maid). On peut en croiser dans la rue qui distribuent des affiches pour nous inciter à y aller. C’est vraiment sympathique rien que de voir les maids, l’ambiance, le genre de personnes qui s’y rendent etc.
Mis à part tous ces cafés à thèmes, les AKB48 sont aussi à l’honneur dans ce quartier. En effet, groupe d’idole portant le nom du quartier : Akibabara48, elles attisent la passion et l’admiration de tous ces hommes qui viennent faire la queue des heures avant l’ouverture du café dédié à elles :

La file d'attente à l'ouverture du café d'Akihabara48, à Akihabara
La file d’attente à l’ouverture du café d’Akihabara48, à Akihabara

(Je n’ai toujours pas compris pourquoi il y avait autant de monde qui attendait …peut être car une chanteuse s’y rendait ce jour. Ou peut-être que c’est comme ça à chaque fois).
Le gundam café se trouve d’ailleurs à côté.
Les cafés à thèmes sont nombreux, les plus diversifiés et aussi étrange que cela soit.

  • Expositions / Activités :

exposition qu'on a pu voir sur un manga et sa création
exposition qu’on a pu voir sur un manga et sa création

On trouve également à Akihabara de nombreuses expositions de manga ou autres et des activités de toutes sortes. On ne s’ennuie jamais !

  • Restaurants :

repas Akihabara

Évidemment, comme tous les quartiers de Tokyo, on retrouve de nombreux  restaurants. Je ne conseillerai que vivement un qu’on a trouvé un peu par hasard mais qui ressemble vraiment à une poissonnerie en faite. Autant du point de vue de la décoration que du service. C’était vraiment délicieux et pas cher.  (Vous pouvez le remarquer grâce justement à sa décoration « marin », voir la photo plus bas).

  • Ambiance :

une rue à Akihabara
une rue à Akihabara

Pour ceux qui ne partagent pas ces intérêts, ces magasins, c’est toute une ambiance propre au Japon à découvrir à Akihabara. Les néons de la nuit, les écrans, les affiches de manga de groupe d’idole, de stars. Ces salles d’arcades et pachinko qui raisonnent dans la rue, en plus des « irasshaimase» et tout autres cris de vendeurs qui tentent d’attirer les gens dans leurs magasins. C’est toute une atmosphère survoltée qui vous attend et c’est quelque chose à découvrir, ne serait-ce que pour un passage à la recherche de cadeaux et souvenirs.

Mais renseignez-vous car à Akihabara, on trouve de tout !

 

Votre avis sur le quartier ? Malgré le grand nombre de touristes, certains ne partagent pas l’intérêt du quartier.

Voilà les photos de Akihabara : (Pour les photos du maid café, voir l’article sur la visite ).

 

2 thoughts on “Akihabara

Laisser un commentaire